« Nettoyage de printemps en toute sécurité | Accueil | Belle récolte de noix »

25 avril 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

jean

Moi je l'aurai tué protégé ou pas,surtout si il y a danger pour les enfants

Eric Fabienne Blondiau

Je ne suis pas spécialiste et je ne sais pas à quelle heure la rencontre entre la vipère et le hérisson est possible ?
A la nuit tombante ?
Dans les heures chaudes des nuits d'été ?
Ce sont des hôtes de nos jardins.. ils occupent le même territoire que nous .... nous nous voyons très rarement et pourtant ils sont là à nos côtés, 24H/24....
Hier, sur la France 2, il y avait un très beau reportage sur la FRANCE et les animaux qui vivent à nos côtés.
A voir et à revoir pendant quelques jours:
http://www.france2.fr/emission/le-plus-beau-pays-du-monde

(A travers ce voyage itinérant, Frédéric Fougea part à la découverte des beautés et des richesses d'un pays à la biodiversité méconnue mais spectaculaire, la France, et rend hommage aux paysages de ses différentes régions. Tout un monde sauvage habite les cimes des plus hautes montagnes, les rives des océans qui entourent l'Hexagone, les marais ou les plaines. Certains animaux rares, comme les loups ou les ours, se laissent observer dans leur habitat naturel. D'autres bestioles, à l'image des oiseaux papillons, des tortues cistudes ou des aigles, laissent entrevoir leurs moeurs étonnantes. Le réalisateur part aussi à la rencontre de ceux qui travaillent et vivent au coeur de la nature)

Donat

Bravo pour votre sang-froid, on voit encore des blogs où les gens se vantent de tuer vipères et couleuvres à grands coups de bêche !
En revanche, votre dernière phrase me laisse perplexe, ne serait-ce que parce que les vipères se déplacent le jour (besoin de chaleur) et que le hérisson (comme beaucoup de mammifères sauvages) préfère se promener la nuit. Je sais qu'un "scientifique" s'est amusé une fois à enfermer deux malheureux cobayes dans son terrarium pour voir ce qui allait se passer. Effectivement, c'est le hérisson qui a gagné. Mais cette expérience complètement artificielle est très critiquée par la plupart des naturalistes. Cependant, j'imagine qu'un hérisson qui tombe par hasard sur un jeune reptile peut bien en faire son quatre heure à l'occasion, mais ce doit être rare...

lumisign

ça donne froid dans le dos !!

eric

On commet souvent des erreurs par méconnaissance et c'est très dommage !
Merci de nous avoir alerté sur la Coronelle.... un très joli nom d'ailleurs..

Lefèvre Dominique


Les vipères se font rares dans ma région( le sud-ouest de la Somme ) . La dernière que j'ai vue c'était en 1976! Aujourd'hui nous trouvons facilement un autre reptile qui lui ressemble beaucoup : la coronelle lisse qui parfois hélas souffre de cette confusion alors que tous les reptiles sont protégés.

La coronelle lisse est une couleuvre parfaitement inoffensive

Fleurs'Design

Je ne savais pas que la vipère était une espèce protégée!

François

Bonjour,
je me permets de rectifier : il s'agit bien d'une vipère mais c'est une vipère péliade (Vipera berus), bien présente en Bretagne.
Cordialement
François
Herpétologue

conseils pour bricoleurs

C'est sur que ce doit être assez impressionnant ! Après je pense qu'au final cela aura au moins permis à vos enfants de distinguer une vipère dans leur jeune âge. J'ai 40 ans, vis à la campagne et n'en ai toujours pas vu !!

Tondeuse automatique

Jolie vipère que voila. je n'aimerais pas me retrouver nez à nez avec ce genre de bête dans mon jardin.

Eric

Il faisait beau.... plein soleil.... et la vipère était installée sur une plaque en béton qui devait lui diffuser toute sa chaleur...
Peut-être était-elle à moitié endormie ?
Dans l'extase d'une belle journée !!
On connaît cela !!

Gwladys

J'imagine un peu la frayeur quand on fait une telle découverte. C'est étrange qu'avec le bruit des cris des enfants elle ne se soit pas échappée. Peut-être parce que lorsqu'elles sortent d'hibernation elles ne sont pas très vigoureuses.

Madila Thaïs

je ne sais pas si je l'aurais relâchée, moi qui pourtant ne tue pas même une araignée. Il y en beaucoup dans ma région, les mêmes, et dans le haut de mon terrain, je n'ose plus aller cueillir les cerises...

SVL

Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal avec cette rencontre inattendue.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo
Blog powered by Typepad